Histoire et identité

L'église du Sacré-Cœur de Cholet, classé Monument Historique, porte dans ses murs toute l'âme du pays choletais

L'église du Sacré-Cœur de Cholet, quoique relativement récente, est profondément ancrée dans le paysage et dans le cœur des Choletais. Elle incarne leur histoire, leur identité et leur attachement à la foi. C'est aussi un lieu très vivant, avec une activité paroissiale dynamique. Chaque weekend, l'église reçoit près de 1000 visiteurs, fidèles et curieux.

Située sur le plateau le plus élevé de la ville, où eut lieu la bataille décisive du 17 octobre 1793 remportée par l'armée des républicains, l'église est dédiée au Sacré-Cœur que les soldats insurgés portaient sur leurs poitrines. De nombreux décors portent ainsi des symboles et des images en référence à la Vendée historique.

Dès sa conception, l'église du Sacré-Cœur a été pensée « pour et par le peuple choletais » comme aimait à le dire son architecte Maurice Laurentin. Même son de cloche de la part de Mgr Costes, évêque d'Angers (1940-1950), qui écrivit « l'œuvre sera essentiellement choletaise : choletaise par son architecte, ses entrepreneurs et ses ouvriers, choletaise par sa pierre, sa brique et son granit, choletaise parce qu'on ne trouvera nulle part ailleurs chose semblable, choletaise surtout par son inspiration profondément religieuse ».

Construite entre 1937 et 1941, l'église a pu voir le jour grâce à la générosité des Choletais, dont le Docteur Maximin Sourice et de sa sœur Jeanne qui firent un legs majeur de 500 000 francs. De nombreux donateurs plus modestes apportèrent également leur contribution. Une des 3 grandes verrières fut par exemple financée par un don groupé des « bonnes » de maison, d'où son nom de « Vitrail des bonnes ».

Mais la guerre et l'Occupation allemande rendirent la construction particulièrement difficile. Le manque d'ouvriers bâtisseurs et de matériaux de qualité, ainsi que la technique nouvelle du béton armé coulé imparfaitement maitrisée, expliquent en partie l'état de détérioration rapide de l'église aujourd'hui.

 

Sacré-Cœur de Cholet : dates et personnages clés

  • 1937 Pose et bénédiction de la première pierre le dimanche 7 novembre 1937 par Mgr Jean-Camille Costes (co-adjuteur)
  • 1941 Achèvement de la construction et bénédiction de l'Eglise le 26 octobre 1941 par Mgr Jean-Camille Costes, évêque d'Angers
  • 1942 L'abbé Louis Cesbron est le premier curé de la paroisse (jusqu'en 1955)
  • 1953 Consécration de l'église.
  • 1991 L'Eglise est classée Monument Historique
  • 1992 Célébration des 50 ans de l'Eglise et de la paroisse
  • 2003 Le carillon est à son tour classé monument Historique
  • 2011 Restauration du carillon.
  • 2012 Restauration de la flèche (47 mètres).
  • 2016 Lancement des travaux de rénovation de l'Eglise.
 

Les artisans de la construction

  • Architecte : Maurice Laurentin (1885-1959)
  • Sculpteur : Maillard et Dupré
  • Peintre verrier : Degas et Bordereau
  • Mosaïste parisien : Maumejean
  • Fresque : Genevrier
  • Entrepreneurs : Papin et Bodin
  • Chefs de chantier : Robert et Marcel Ménard ; 300 ouvriers du choletais
  • Curé : Louis CESBRON (1903-1980)