Le programme de rénovation

Une rénovation majeure indispensable, pour garantir la pérennité du seul édifice de Cholet classé Monument Historique.

Les travaux de restauration et de consolidation de l'église du Sacré-Cœur de Cholet s'annoncent important, échelonnés sur 10 ans. La 1ère phase consacrée à l'étanchéité et à la pérennisation de l'édifice devrait durer jusqu'à l'automne 2018. L'ensemble des opérations a été confié à M. François Jeanneau, architecte en chef des Monuments Historiques. Durant les travaux, la vie diocésaine est maintenue : célébrations le week-end, sépultures...

La première phase de travaux : étanchéité et pérennisation du bâtiment

Ces dernières années, de nombreuses fissures, infiltrations et fuites à l'intérieur de l'édifice sont apparues menaçant la pérennité du bâtiment. Des prélèvements et tests en laboratoire ont diagnostiqué des anomalies importantes dans les matériaux constituant l'édifice : bétons, briques, pierres et métaux.

 

Les travaux les plus urgents concernent la partie haute de l'édifice : structure de la tour lanterne abritant le carillon, voûtes et parements en briques, charpente, couverture.

La première phase des travaux comprend essentiellement le traitement des bétons et des ferrailles, le bouchage et la consolidation des fissures, puis le remplacement des matériaux endommagés et d'un certain nombre de tuiles. Par exemple,  entre 6 000 à 12 000 briques jaunes qui s'effritent dangereusement, car mal cuites à l'origine, devront être changées. Il sera également nécessaire de réparer ou de remplacer des circuits d'évacuations des eaux pluviales.

Pour réaliser ces opérations, un « parapluie » métallique de 240m2 a été disposé au dessus de l'édifice. Ce toit en aluminium permet aux ouvriers de travailler et de restaurer le bâtiment au sec et à l'abri.

Quant aux deux autres phases de travaux prévues après 2018, elles concerneront la restauration de la nef, du transept, du chœur et l'amélioration de l'accessibilité de l'édifice.

Le financement et l'appel aux dons

Le coût de la première phase de travaux est évalué à trois millions d'euros. Pour l'année 2016, l'engagement du diocèse - propriétaire - s'élève à 830 000 euros. La Direction Régionale des Affaires Culturelles des Pays de Loire soutient ce projet à hauteur de 40%, soit une subvention de 332 000 euros, au titre de l'année 2016.

Une campagne de levée de fonds privés, faisant appel à la générosité de chacun, devra permettre de financer ce projet. indispensable pour garantir la pérennité de cet édifice classé Monument Historique et unique dans le paysage choletais.

Pour garantir la pérennité de cet édifice classé, unique dans le paysage choletais, nous avons besoin du soutien de tous. Une campagne de levée de fonds privés est organisée. 
Vous pouvez soutenir la rénovation de l'église du Sacré-Cœur de Cholet.

Je fais un don